Le Sommeil et la fatigue 1er trouble au sein du deuil

Le Sommeil et la fatigue 1er trouble au sein du deuil


Insomnie et deuils

ou comment prendre soin de son sommeil afin de s’aider…

 Dormir est le moment fondamental où le cerveau trie et assimile malgré nous... Durant le processus de deuil, le sommeil est la plupart du temps, agité, entrecoupé, de mauvaises qualité..

En consultations, les endeuillés s'en plaignent.. "Je n'arrive plus à m'endormir." "Chaque nuit, c'est pareil, à 3h du mat', je suis réveillée !" "Je suis épuisée la journée et j'oublie plein de truc ou j'ai du mal à rester concentrée ! " Oui, il est normal d'avoir du mal à aller se coucher. La plupart de mes patients reculent ce moment, ou s'endorment devant la télé pour éviter de s'y confronter. C'est dur de quitter cette journée, de lacher prise pour s'endormir seul pour les veufs ou veuves ou de s'endormir sans avoir pu vérifier que son enfant était bien couvert pour les paranges.

 

Aussi bizzare que cela puisse paraitre, je conseille à mes patients de prendre soin de leur sommeil la journée, pour entretenir le cercle vertueux et non le cercle viscieux ! 

 

 

Voici quelques uns des conseils concrets que je donne  : 

- Prendre soin de son coucher, le cerveau n'est pas une machine avec un bouton on off ( même pour ceux qui ont toujours eu aucun mal à sendormir toute leur vie durant ! ).

- 2h avant éteindre les écrans.

- Pourquoi pas faire une ballade après le souper aussi courte soit elle ( le tour du jardin, le tour du quartier, sortir les poubelles)

- Ecrire (pourquoi pas à son défunt) pour se libérer... on commence la page par des phrases comme " je me sens.." ou "je suis...". En tout cas, prendre un grand cahier 21x29.7 et s'en servir comme poubelle émotionelle... Le but n'est pas de se relire mais de se vider ! 

- La journée, faire des listes pour qu'une fois le cerveau réveillé ( et nos idées de génie fusant), nous ayons le reflexes de les compléter pour s'en libérer et pouvoir se rendormir rassuré, elles sont notées ! 

- LA traditionelle infusion (avec du lait pour certain) sera en hiver un petit coup de pouce pour s'endormir.

Je leur préconise aussi certains exercices de pression sur les pouces ou sur le thorax pour arriver à lacher et à préparer le terrain de l'endormissement ! 

 

La question revient souvent autour des médicaments.. Faut il prendre des sommniferes ? C'est votre medecin traitant qui le décidera mais la plus part du temps, j'encourage mes patients à vivre ses creux.. Ces vagues font aussi partie du chemin, de cet apprentissge.. vous allez tout ré apprendre et à dormir aussi mais il faut du temps ! COURAGE et patience.. c'est un chemin, un long chemin ....

Votre sommeil est primordial avec toute l'énergie qu'il vous faut pour processer votre deuil, ré apprendre cette nouvelle vie ET gérer le quotidien. Il y a tant à être, il y a tant d'émotions à vivre...J'encourage mes patients à développer de la patience, de la tolérance vis à vis d'eux même pour ce chemin si caillouteux.. prenez en soin avec toute votre patience ! 

 

 

 

 

Souvent , lors de mes consultations avec les deuilleurs, je fais des comparaison avec la randonnée, avec un tremblement de terre .. Je vous livre ici celle pour le sommeil : "La fatigue, c'est la nappe phréatique de soi qui est épuisée !"

 

Sophie GIDROL

Palliatothérapeute

Prendre soin de son sommeil pendant le processus de deuil est une ressource importante. Se faire aider pendant son processus allège les symptômes.
Le sommeil est une des ressource interne. Il faut en prendre grand soin durant le processus de deuil. Se faire aider pendant le processus de deuil, pourra aussi alléger ces symptômes.

© 2024All Rights Reserved. Powered by Revele